Services ados et jeunes majeurs

Ker Nevez

Accueil de 13 jeunes, garçons et filles de 16 à 18 ans.
Hébergement diversifié (petit collectif, studios, F.J.T…) et, en perspective, accompagnement du projet personnalisé de deux adolescents avec maintien en famille.

Les missions

  • Créer les conditions de l’attachement qui vont permettre une relation de confiance entre l’adolescent et l’éducateur. L’attachement se construit avec le temps. Parler à l’adolescent même et surtout lors de situations conflictuelles.
  • Rassurer le jeune et le soutenir dans sa démarche individuelle, à travers des expériences constructives au quotidien : prise de parole, initiative, expression des besoins, etc...
  • Donner des repères : respect de soi-même et des autres, valeur d’équité, de fiabilité dans l’accompagnement proposé, etc...
  • Poser des limites, car certains adolescents en ont parfois manqué ou souffert. Cela passe par l’établissement de règles commentées et, parfois, discutées ou négociées.
  • Gérer les interdits : l’autonomie se gagne après avoir reconnu les limites de son action et les avoir acceptées. A Ker Nevez, les règles de vie collectives ne varient pas selon les éducateurs : elles figurent dans un livret d’accueil qui est remis au jeune dès son arrivée.
  • Gérer les conflits : il faut apprendre à accueillir, décaler par l’humour, ne pas s’engager dans l’escalade de la violence. Cette posture renvoie au travail en réunion d’équipe, l’analyse de la pratique et la formation.
  • Enfin, s’interroger : dans notre travail au quotidien, nous questionnons, débattons, échangeons, partageons, sur nos positions, dans la richesse de la complémentarité de nos métiers, tant de manière informelle que formelle (réunion techniques, hebdomadaires, analyse de la pratique, transversalité…). Le tout, nourri par la formation individuelle et collective.

Le Relais

Suivi de 18 jeunes majeurs, garçons et filles, âgés de 17,5 ans à 21 ans. Accompagnement Educatif pour finaliser un projet d'insertion. Hébergement individuel en studio, F.J.T. ou colocation.

Les missions

Le Relais, service de la Maison d'Enfants, a pour mission spécifique :

  • L'accompagnement de jeunes gens privés de soutien familial, visant à favoriser leur insertion sociale et professionnelle.
  • Cet accompagnement s'inscrit dans le cadre d'un contrat de prise en charge du jeune majeur ou proche de la majorité.
  • Il s'appuie sur une dynamique de projet personnalisé à dimension contractuelle, intégrant une forme d'hébergement individuel.
  • L'équipe pluri-professionnelle est garante d'une conception et d'une approche globale de l'insertion.

Les finalités

Au regard de la mission du Relais, la prise en charge d'un jeune dans le cadre de ce service comporte plusieurs niveaux de finalités étroitement articulés. Il s'agit en effet de permettre au jeune qui s'adresse au Relais :

  • D'élaborer, d'affiner et de mener à son terme un projet d'insertion sociale, sachant que celle-ci dépend particulièrement d'une insertion professionnelle. Cela doit se traduire par l'obtention d'un niveau scolaire ou d'un travail déterminant pour l'accès à un statut mais aussi par la confirmation des façons d'être et conduites nécessaires à cet accès.
  • D'acquérir une interdépendance sur un plan social et financier. Cela suppose qu'il progresse dans ses capacités à assumer une vie quotidienne en appartement, à gérer un budget et à mener des démarches administratives.
  • D'accéder à un équilibre dans sa vie professionnelle en prenant une distance suffisante à l'égard de sa famille et de réseaux relationnels susceptibles de la mettre en difficulté et d'établir des relations positives dans son nouvel environnement personnel et professionnel.

Pour ce faire, il est essentiel d'accompagner chaque jeune dans le projet qu'il va développer en respectant ce qu'il souhaite mais aussi en lui permettant de se confronter à une réalité.
Cet accompagnement doit d'abord apporter un étayage éducatif au quotidien par des apprentissages nouveaux ou à consolider, visant d'abord à ce que le jeune ne soit pas en difficulté au quotidien.
Il doit aussi lui offrir la possibilité de travailler sur son histoire pour parvenir à une certaine mise à distance et trouver ou retrouver une image positive de lui-même l'amenant à prendre soin de lui.